Ajax loader
la lutte continue
la lutte continue
la lutte continue
Maiunruhen in Frankreich 1968. Studentendemonstrationen und wilder Generalstreik Mitte Mai in Paris.

“la lutte continue”.

(Der Kampf geht weiter).
Plakat, 1968....
unité ouvriers paysans
POUVOIR POPULAIRE
RATP TIENDRA
SALAIRES LEGERS, CHARS LOURDS
LA BEAUTÉ EST DANS LA RUE
LA CHIENLIT C’EST LUI !
Il faut empêcher que le ver de tous le pouvoirs puisse dévorer le fruit et détruire le jardin
LAISSONS LA PEUR DU ROUGE AUX BETES A CORNES
TRAVAILLER MAINTENANT C’EST TRAVAILLER AVEC UN PISTOLET DANS LE DOS
nous sommes le pouvoir
SOIS JEUNE ET TAIS TOI
LIBERONS. l’O.R.T.F.
LA PO– LICE VOUS PARLE tous les soirs à 20h. OR TF)
SOUTENEZ LES CHEMINOTS EN GREVE, AVEC ET POUR LES TRAVAILLEURS
TOUTE LA PRESSE EST TOXIQUE, lisez: les tracts, les affiches, le journalisme mural
LA DETENTE S’AMORCE
MOINS DE 21 ANS voici votre bulletin de VOTE
CEDER un peu C’EST CAPITULER BEAUCOUP
ATTENT– ION la hausse des prix BOUFFE les reven– dications satisfaites
UNE JEUNESSE QUE L’AVENIR inquiète TROP SOUVENT …
LA LUTTE CONTINUE, SOUTENONS LA GREVE DES BATELIERS
il ne s’est rien PASSÉ
FREY, ACTION CIVIQUE, CHEF DES INDICS, ASSASIN DE CHARONNE, PATRON DES BRISEURS DE GRéVE
L’ETAT C’EST MOI
action civique = VERMINE FASCISTE
FRONTIÉRES = REPRESSION
RTL EUR. 1 ORTF
The Police Appears in Art (College), Art (College) Appears on the Street
LA PO– LICE S’AFFICHE AUX BEAUX ARTS, LES BEAUX ARTS AFFICHENT dans la RUE
Sois jeune et tais toi
CAPITAL
OUI, USINES OCCUPEES
CONTRE LES SENS INTERDITS : LES RUES DU POSSIBLE, Pierre Gaudibert
ATTENTION la radio ment
VERITE / ORTF LIBRE
S.O.S. VERITE / ORTF LIBRE
of 1
Open Lightbox
Affiches politiques 68
May 1968 in Paris: Within a few days, the revolt of the Parisian students expanded to a nationwide general strike, which brought public life to a halt.
The struggle was also supported creatively with posters and leaflets of the "Atelier populaire", which has been set up in the occupied Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts. Approximately 350 different posters were designed and produced there collectively. Their biting criticism of the existing conditions and visions of a new emancipated society had an effect on the streets of Paris. Even today, the aggressive expressiveness of the designs is still noticeable.