Ajax loader
Révolution iranienne / Chute du Chah Mohammad Reza Pahlavi / Manifestations massives en automne 1978 / Photo, 12.10.1978
En commémoration des victimes du "Vendredi noir", une manifestation massive à Téhéran le vendredi 8 septembre matée par l'armée sous les ordres du Chah, les ayatollahs...
of 1
Open Lightbox
Révolution iranienne - Manifestations massives en automne 1978
Le peuple iranien, notamment des groupes islamiques et des étudiants, commence à se révolter contre le régime du Chah dès le début de l'année 1978.
Une manifestation massive à Téhéran le vendredi 8 septembre est matée par l'armée sous les ordres du Chah, faisant des centaines de victimes. En commémoration de cet événement qui sera intitulé "Vendredi noir", les ayatollahs lancent un mouvement de grève générale et de deuil en Iran.
29 octobre 1978, après une fermeture de 48h, le recteur de l'université de Téhéran a obtenu du gouvernement l'autorisation de réouverture de l'université. Dès cette réouverture, 15 000 étudiants et étudiantes et une centaine de professeurs ont défilé sur le campus, en scandant des slogans hostiles au régime et brandissant des banderoles comme "Down with the Shah" (à bas le Chah). La police n'est pas intervenue.
Au mois de novembre, lors d'émeutes les plus violentes depuis celles du "Vendredi noir", près de 50 à 60 000 jeunes Iraniens et Iraniennes ont investi les principales rues de Téhéran pendant près de 10 heures. Ils ont incendié de nombreux édifices publics, des hôtels, des banques, des magasins et des voitures.
Le Chah sera contraint à l'exil le 16 janvier 1979.
L'Ayatollah Khomeini rentrera en Iran le 1er février 1979 (après son exil à Neauphle-le-Château dans les Yvelines à partir du 6 octobre 1978) et deviendra le Guide de la Révolution de la République islamique d'Iran du 3 décembre 1979 au 3 juin 1989.