Ajax loader
Forge of Vulkan
Forge of Vulkan
Forge of Vulkan
Brueghel, Jan the Elder, 1568–1625.

“Forge of Vulkan”, 1606.

Oil on copper, 10.7 × 10.7cm.
Privat collection
Siegfried forges the sword, Notung
The Fringe of the Moor
Hermit and musician
Auf der Wanderschaft
Troubadour auf dem Weg zur Burg
Two Walkers in a Mountain Valley
The Introduction
The loyal sister of the spinner in her hollow tree trunk
Rübezahl
Die Grotten von Cervara in der Campagna
Ferraù e l’ombra di Argalia
Emperor Max at the Martinswand
Die Gralsburg
The Knight Kunos von Falkenstein
Landscape with fantastic architecture
Design for a Grail Temple
Parzifal
Reverie
Apparition in the Woods
La Belle Dame sans Merci
King Arthur
The lady of the Lake tells Arthur of the sword Excalibur
Hecate
Circe Invidiosa, Circe Poisoning the Sea
The Damsel of the Sanct Grail
St. George
Ritter, Tod und Teufel
Der Ritter und der Tod
Procession of the Goths
Die Recken
Combat des chevaliers dans la cam– pagne
A Knight at the Crossroads
Einsamkeit im Morgenzwielicht
Heroische Landschaft
Die schlafende Brünhilde im Siebengebirge
of 2
Open Lightbox
L'univers imaginaire de Tolkien - Le périple de la Communauté de l'Anneau évoqué par la peinture
A l'occasion de l'exposition "TOLKIEN, VOYAGE EN TERRE DU MILIEU" à la Bibliothèque nationale de France du 22 octobre 2019 au 16 février 2020,
cette sélection d’images vous propose de plonger dans l’univers de Tolkien à l’aide de tableaux et de gravures qui précèdent la création du "Seigneur des Anneaux" et qui n’ont par conséquent pas de lien direct avec le livre.
Néanmoins, les visions apocalyptiques de Jérôme Bosch, les illustrations de l’Enfer de Dante, les décors d’opéras wagnériens (notamment du Ring), les illustrations d’ Arthur Rackham et d’Aubrey Beardsley, les peintures romantique et préraphaélite évoquent un ensemble de mythes dans lequel Tolkien puise pour créer son propre récit :
Un crime à l’origine de l’histoire, la forge d’un anneau et d’une épée, des créatures fabuleuses, une quête, une mission, une menace mortelle… suivez Frodon dans sa longue marche vers Mordor, rencontrez ses compagnons de la Communauté de l’anneau, frissonnez à l’approche du royaume de Sauron et de la bataille finale…

Dès l’âge de 15 ans, John Ronald Reuel Tolkien (Afrique du Sud, 3 janvier 1892 – Angleterre, 2 septembre 1973) commence à inventer des langues et crée ensuite son monde secondaire de la "Terre du Milieu". Il étudie le grec ancien, le vieil anglais, la langue gothique, la gallois, le finnois et devient professeur de philologie comparée et de langue et littérature anglaise et d'anglo-saxon à Oxford.
Il traduit la légende de Béowulf, poème épique majeur de la littérature anglo-saxonne, probablement composé entre la première moitié du VIIe siècle et la fin du premier millénaire. Dès l’enfance, il est imprégné de la légende du Roi Arthur et s’intéresse sa vie durant aux mythologies nordiques, telles que l’Edda et le Nibelungenlied.

Sa trilogie "Le Seigneur des Anneaux" qui paraît en 1954-55 après un travail de plus de dix ans, fait suite au "Hobbit", paru en 1937. Elle a été traduite depuis en quarante langues.
En 1978, elle a été mise à l’écran sous forme de film d’animation par Ralph Bakshi. Peter Jackson a réalisé une adaptation cinématographique à partir de 2001. En 2013, sort le volet "Le Hobbit : La Désolation de Smaug", suivi de la troisième partie en 2014, "Le Hobbit : La Bataille des cinq armées".
En 2019, Dome Karukoski consacre un film à la personne de Tolkien qui revient sur la jeunesse et les années d’apprentissage du célèbre auteur.